04 mai 2008

La petite vie commence...

Ca y est, ça fait à peu près trois semaines que je suis au Cambodge et le temps passe toujours… Quoi de neuf ? Un petit week-end express à la mer, à Sihanoukville, en mode tourisme de groupe : quatre bus au départ de Phnom Penh, rien de moins !

En fait c’est la sortie annuelle de « l’entreprise », alors ça m’a permis de rencontrer pas mal de personnes et de mettre quelques prénoms sur des têtes qu’il m’arrivait souvent de croiser.

Un petit week-end touristique loin de mes aspirations habituelles : un gros groupe, un hôtel en bord de mer avec la clim’ bien sur, des petites visites du style « la maison des serpents » ou le port de Sihanoukville… La maison des serpents était particulièrement impressionnante : on a eu la franche impression que certains serpents étaient empaillés tellement ils étaient inactifs ! Imaginez-vous vivre dans une cage de verre avec un demi-mètre carré de fausse pelouse et une fausse branche d’arbre… C’est ce qu’on appelle de la reconstitution d’habitat… Moi aussi à leur place je ferais la grève !

Les bons points de ce week-end : la rencontre de pas mal de gens (j’ai réussi à retenir au moins deux ou trois prénoms…), la déconne, la bouffe et … la danse ! Pour information, les cambodgiens mangent tout le temps, du moins quand ils sont en vacances. Une soupe à 7h le matin, des petits breaks avant midi. Une grosse bouffe le midi, des petits encas l’après midi et une grosse bouffe le soir… En tout cas, on a été gâté en fruits de mer, poisson, et autres spécialités de la côte… Quelques photos dans l’album correspondant vous mettront peut être l’eau à la bouche !

Côté dancing, ça s’est fait à même la plage, les pieds dans le sable, voire dans l’eau… J’ai essayé et j’ai pas mal fait rire les gens mais à la fin j’avais apprivoisé quelques pas mais il reste une danse pour le moment immaîtrisable : le madison ! Je ne sais pas s’il y a une ressemblance avec le madison « traditionnel » mais en tout cas c’était pas facile… Dans l’ensemble je dirais qu’on s’en est pas mal sortis mais il faut tout de même dire un grand merci aux professeurs pour leur patience et leur bonne humeur…

Côté paysage, Sihanoukville est en cours de destruction : ça construit de partout et pas des bâtiments du plus bel effet en bord de mer… Apparemment, les hôtels sont plein une ou deux fois par an. Pourquoi continuer à construire ? Soit ils croient en l’avenir, soit ça blanchit la petite monnaie… Pour ça, il faut peut être revenir au contexte général : d’après les premières discussions que j’ai pu avoir, j’ai bien l’impression que la corruption et la magouille sont légion par ici… Y a toujours une solution pour le peu que tu aies deux ou trois billets qui sortent de ta poche droite (ou gauche, les gens ne sont pas racistes ici !). La police est apparemment dans tous les bons coups et tout le monde a l’air d’avoir au moins un ou deux potes chez eux… Petite histoire bien drôle : les flics doivent payer un « loyer » pour être affecté à tel ou tel endroit : les endroits fréquentés entraînant évidemment des loyers plus élevés…

Une fois revenu de ce petit week-end bien sympathique, direction la province de Takéo, au sud de Phnom Penh. L’objectif principal de ce petit périple était de réaliser des formations villageoises portant sur l’hygiène domestique et publique, et également de travailler en faveur de la construction de latrines par les villageois. En tout cas, ça fait du bien de sortir de l’agitation de Phnom Penh, et de revoir un peu la campagne. Encore une fois, j’ai retrouvé des anciens qui parlaient encore le français et je dois dire que ça aide pas mal et en plus ça leur fait généralement plaisir de le parler… Echange de bons procédés !

J’ai également réussi à trouver un logement, encore une petite baraque sympathique en colocation. On est pour l’instant 4, mais une fille va partir et une autre revenir avec son copain, ce qui fera 5. On a également deux chats : Rocky et Katie… Et puis, ben que dire de plus, la maison est une petite baraque traditionnelle : le haut en bois, le bas en béton. On a un petit balcon bien appréciable, deux salons également bien cools ! Et je vis enfin autre part que dans mes valises, j’ai des meubles, une chambre à moi !

La saison des pluies commence doucement et ça promet d’être du bonheur : une heure de bonne pluie entraîne déjà des inondations dans la ville, j’ai hâte de voir ce que ça va donner quand on aura une journée entière de pluie ! Je m’achèterai peut être une bouée au cas où… Et peut être qu’en bateau les gens conduiront mieux… Je commence à me faire aux règles locales de la circulation. Règle n° 1 : il n’y pas de règle ! Règle n° 2 : il n’y a toujours pas de règle ! Règle n° 3 : attention maximum et vitesse minimum… Règle n° 4 : vive l’anarchie !

Voilà, voilà, la vie a repris sa marche en avant… Maintenant que j’ai trouvé un endroit pour vivre je pourrais me concentrer sur les petites balades du week-end et vous faire un peu profiter… Premier plan : bientôt trois jours fériés, je ne sais pas encore où je vais aller mais j’ai quelques petites idées…

A bientôt…

Posté par yoann_laurent à 12:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur La petite vie commence...

    Salut salut yochkrout,
    Profites bien en tout cas et puis c'est pas la pluie qui doit te faire peur!!
    @ plus dans le bus

    Posté par jozzz, 05 mai 2008 à 10:09 | | Répondre
  • Sympa tout ça

    Salut Yoann, tu es tombé amoureux de l'asie du sud-est ou quoi ? En tout cas tu as bien de la chance, profites en bien.
    Au plaisir de continuer à te lire

    Julien

    Posté par jul, 08 mai 2008 à 19:17 | | Répondre
  • Had many many fun

    Posté par Min Ye, 03 janvier 2010 à 11:35 | | Répondre
Nouveau commentaire